9782266179270

"Le magasin des suicides"

résumé: Vous avez raté votre vie ?
Avec nous, vous réussirez votre mort !

Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre...

«Une fable déconcertante, grinçante et irrespectueuse, digne des Monty Python au mieux de leur forme, pour tous ceux qui voudraient mourir... de rire !»
Valérie Gans McGarry - Madame Figaro

«Les amateurs d'humour noir vont se régaler. Une farce aussi absurde que drôle.»
Agathe Fourgnaud - Le Point

Mon avis: un livre qui se lis comme une bombe ..... Quand la mort vous fait rire.....mais quand vraiment elle se profile à l'horizon, un souffle d'air pur envie les pages . Un régal qui se lis comme une poudre atomique .

 

 

th Dans un tout autre registre; Le livre qui avait fait polémique lors de sa sortie. Et pour cause...

résumé du livre

Lorsque Tony Curtis croise Marilyn pour la première fois, il a 25 ans. Elle 24. Ce sont deux gosses habités par le même espoir : devenir des stars de cinéma. Huit ans après, réunis par Billy Wilder au sommet de son art, leur rêve s'est réalisé au-delà de leur espérance. Et ils sont sur le point de tourner dans une des comédies les plus populaires du monde. Dans 'Certains l'aiment chaud et Marilyn', Tony Curtis dévoile les secrets de ce film magique. De la scène où, déguisé en femme, il apprend à marcher sur des talons, à l'écriture du scénario qui s'invente au fur et à mesure du tournage, de la naissance des répliques cultes aux histoires d'amour, les retards de Marilyn et les tensions, les scènes d'anthologie. Il raconte aussi pour la première fois la nature de sa relation très particulière avec la star, mélange de désir et de remords.

Mon Avis: Tony Curtis a toujours été un "belatre" et ce livre le pousse au somment de son art. Imbu de sa personne, macho, prétentieux....bref vous aurez compris que je n'ai pas apprécié ce livre . Il faut reconnaître qu'il fait la part belle au tournage ainsi qu'à son acolyte Jack Lemonn et son adulation à Billy Wilder. Pour ce qui est de Marilyn, il l'encense pour mieux la descendre en flèche après.

Bref, rien ne le touche plus que sa petite personne et son égocentrisme estbien dur à lire.

thTI03NAMT