Mes 2 dernières lectures.

nid-de-guepes-de-wolf-938125190_ML

Résumé: Le commissaire Trokic se réjouissait de retrouver sa famille en Croatie pour Noël, mais un coup de téléphone le ramène à Arhus, petite ville portuaire du Danemark : le corps d'un adolescent mutilé et entouré de guêpes mortes vient d'être découvert. A quelques kilomètres de là, un homme s'est échappé d'un hôpital psychiatrique : il est torturé par des images de guêpes, les souvenirs d'une petite fille et d'une maison blanche. Quels secrets sa mémoire a-t-elle préféré enfouir profondément ? Ont-ils un lien avec l'horrible mise en scène et les insectes ?

Mon avis: Ce livre se lis comme si l'on regardait un film .....mis en place du meurtre, connaissance avec l'auteur de ce meurtre et avec l'équipe de policiers danois chargés de l'affaire. Au fur et à mesure de l'enquête et de l'évolution, on comprend progressivement la machination et le mobile. Tout s'accélère vers la fin ....comme dans un film. 


 

51GvAomE0RL

Résumé: : A Delft, au XVIIe siècle, en plein âge d'or de la peinture hollandaise. La jeune et ravissante Griet, qui tente de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille, est engagée comme servante dans la maison du célèbre artiste Johannes Vermeer. Elle est chargée de s'occuper du ménage et des six enfants du peintre. Mais sa tâche n'est pas facile : l'épouse de Vermeer, la belle-mère et la gouvernante sont toutes jalouses de leurs prérogatives. Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître, qui l'introduit peu à peu dans son univers. Mais, à mesure que s'affirme leur intimité, le scandale enfle en ville...

Mon avis: J'ai pour principe de ne pas voir le film avant d'avoir lu le livre. Celui ci a fait exception et j'ai été franchement décue. Le titre fait référence au célèbre tableau et tout le livre parle de tout sauf, presque , de ça... juste à la fin, nous voyons la jeune Griet poser pour ce tableau mais sans plus d'explications. D'une longueur éternel, des instants répétés nous faisant croire que nous tournions en rond, bref, je ne le recommande pas même si je l'ai lu jusqu'a la fin quand même.